Les recherches ont démontré que les acides organiques constituent une excellente alternative au formaldéhyde

Lisanne Epping
Content manager
+31416317711
Feed hygiene, Preservation, Feed & Food
19 février 2018

Vers la fin de l'année 2017, l'Union Européenne a abrogé l’autorisation du formaldéhyde comme conservateur et améliorateur des conditions d'hygiène. Pressentant cette décision, Perstorp, producteur suédois d'acides organiques et fabricant d'additifs destinés à l’alimentation animale, a étudié depuis des années le mode d'action et l'efficacité des acides organiques contre les salmonelles. De toutes nouvelles données ont démontré que l'acide propionique réduisait la motilité des salmonelles et que certaines huiles essentielles très particulières développaient une synergie avec les acides organiques.

L'acide formique est connu pour ses propriétés antibactériennes et il est utilisé depuis de nombreuses années pour inhiber certaines bactéries pathogènes. Récemment, une étude (Burt et.al. 2016) menée à l'université de médecine vétérinaire d'Utrecht, aux Pays-Bas, a démontré qu’acide propionique et acide formique développent en synergie une puissante action antibactérienne.

Des études avaient déjà démontré que certaines huiles essentielles pouvaient permettre à l'acide formique de traverser la paroi cellulaire et de neutraliser les salmonelles mais la Recherche a désormais découvert que l'acide propionique agit sur la motilité de la bactérie en fragilisant son flagelle. Cela réduit la mobilité du pathogène, annihilant ainsi son potentiel colonisateur. Les essais conduits à l'Université d'Utrecht ont également mis en évidence une synergie entre tous ces composants : l'efficacité de l'ensemble est plus élevée que celle de la somme de ses constituants pris isolément ou que celle d'autres conceptions d'acides organiques étudiées.

«Après l'annonce de l'UE sur la question du formaldéhyde, nous avons enregistré en provenance des quatre coins de l'Europe, une augmentation du nombre de demandes pour des stratégies alternatives», lance Marc Kinjet, Directeur du portefeuille Préservation pour Perstorp Feed & Food. « Les fabricants d'aliments du bétail doivent se prémunir activement contre les salmonelles car la présence de cette famille de bactéries peut conduire à la fermeture d'un site. Cette combinaison des deux acides formique et propionique et d’huiles essentielles affiche la meilleure efficacité comparée à toutes les autres alternatives au formaldéhyde que nous ayons pu étudier», continue-t-il.

Les produits testés sont commercialisés par Perstorp sous le nom ProPhorce™ SA et ils sont tous non-ADR. Pour obtenir de plus amples informations sur cette étude et une copie téléchargeable de l'article (Burt et.al. 2016) évalué par des pairs, veuillez visiter: www.perstorp.com/feed-hygiene

 Formic acid

This website uses cookies to improve user experience. By using our website you consent to all cookies in accordance with our privacy policy.